Rodolphe Tahanout, DC, MSc, CFMP
Diplômé en Chiropraxie
Master en Sciences, spécialité Recherche et Contrôle Moteur
Spécialisation en Neurosciences Fonctionnelles et Réhabilitation (IAFNR - USA)
Praticien certifié par la Functional Medicine University (FMU - USA)
Membre Professionnel de l'American College of Nutrition
Rodolphe Tahanout, DC, MSc, CFMP
Diplômé en Chiropraxie
Master en Sciences, spécialité Recherche et Contrôle Moteur
Spécialisation en Neurosciences Fonctionnelles et Réhabilitation (IAFNR - USA)
Praticien certifié par la Functional Medicine University (FMU - USA)
Membre Professionnel de l'American College of Nutrition

News/publications

Une nouvelle étude publiée en septembre 2019 par l'American Academy of Pain Medicine conclue que les patients suivant des soins de chiropraxie pour des douleurs musculo-squelettiques ont une diminution de 49% de prescriptions de médicaments opioïdes comparativement aux patients ne suivant pas de soins de chiropraxie. Cette étude de méta-analyse, menée par des chercheurs de l'Université de Yale aux États-Unis, a porté sur plus de 60 000 patients.

Pain Med. 2019 Sep 27

Association Between Chiropractic Use and Opioid Receipt Among Patients with Spinal Pain: A Systematic Review And Meta-Analysis

Une étude publiée en octobre 2019 dans le Journal of the American College of Nutrition a exploré la relation entre la qualité de l'alimentation et la capacité antioxydante et les biomarqueurs de l'inflammation. Les auteurs de cette étude concluent que "la qualité de l'alimentation joue sans aucun doute un rôle important dans la diminution du risque de maladies chroniques par son action sur l'inflammation et le stress oxydatif".

Journal of the American College of Nutrition, 2019, vol.38, NO.7, 640-647
Dietary Quality Assessed by the HEI-2010 and Biomarkers of Cardiometabolic Disease: An Exploratory Analysis

En juillet 2018 votre chiropracteur Rodolphe Tahanout était invité à un congrès international de neurologie et neurosciences à Edimbourg en Ecosse. L'objet de cette invitation était de présenter à des médecins et professeurs d'Université de plusieurs pays du monde les principes et les méthodes utilisées en neurologie fonctionnelle, tant au niveau de la réhabilitation que de la nutrition.

Une étude de 2017 publiée dans European Journal of Pain, a montré que dans le cadre d'un syndrome du canal carpien, la prise en charge par thérapie manuelle permettait d'obtenir les mêmes résultats que la chirurgie concernant la sensibilité douloureuse à la pression et l'intensité de la douleur.

Eur J Pain. 2017 Aug;21(7):1266-1276
Effectiveness of manual therapy versus surgery in pain processing due to carpal tunnel syndrome:
A randomized clinical trial

Une étude de septembre 2016 publiée dans le Journal of Chiropractic Medicine a évalué l'effet des ajustements chiropratiques sur la spasticité des muscles du poignet chez 29 enfants âgés de 7 à 18 ans atteints de paralysie cérébrale. Cette étude a montré une diminution notable de la spasticité chez tous les enfants après 1 ajustement, la diminution était encore plus importante après deux semaines d'ajustements chiropratiques.

JMC, December 2016, Volume 15, Issue 4, Pages 299-304
Changes in muscle spasticity in patients with cerebral palsy after spinal manipulation: case series

Une autre étude publiée en 2016 dans le journal Frontiers in Neurology, a évalué l'impact d'exercices oculaires spécifiques combinant des mouvements de saccades et de poursuites chez des patients souffrant d'un AVC ischémique touchant l'artère cérébrale moyenne. Ce type d'exercice est utilisé en réhabilitation neurologique fonctionnelle. Les résultats de cette étude ont montré des améliorations significatives dans l'EEG quantitatif et dans le score du NIH stroke (outil d'évaluation permettant de mesurer un déficit neurologique lié à un AVC)

Front Neurol. 2016; 7: 3
Eye-Movement Training Results in Changes in qEEG and NIH Stroke Scale in Subjects Suffering from Acute Middle Cerebral Artery Ischemic Stroke: A Randomized Control Trial

La profession chiropratique est très impliquée dans le domaine sportif. Aux JO de Rio, le directeur médical pour la délégation américaine, le Dr William Moreau, était un chiropracteur. Les soins chiropratiques sont devenus un élément clé dans les services apportés aux athlètes olympiques et paralympiques. Les athlètes ont accès à une équipe multidisciplinaire avec notamment des chiropracteurs.

Une étude du début de l'année 2016 confirme l'impact des ajustements vertébraux chiropratiques sur le fonctionnement cérébral. Cette étude, menée par le Dr Heidi Haavik, chiropracteur et chercheur, a été réalisée dans un laboratoire médical indépendant. Cette étude montre que l'effet de l'ajustement a lieu principalement au niveau du cortex pré-frontal, cette zone importante du cerveau est impliquée dans le contrôle moteur, l'attention, la concentration, la motivation, la prise de décision, la mémoire, la gestion des réponses émotionnelles, et toutes les autres fonctions cognitives.

Neural Plasticity Volume 2016 (2016), Article ID 3704964, 9 pages
Manipulation of Dysfunctional Spinal Joints Affects Sensorimotor Integration in the Prefrontal Cortex: A Brain Source Localization Study

L'importance du microbiote intestinal: le microbiote intestinal est l'ensemble des micro-organismes non pathogènes localisés dans l'intestin grêle et le côlon. Les dernières recherches montrent que ce microbiote joue un rôle dans les fonctions digestives, métaboliques, immunitaires et neurologiques. La composition du microbiote varie en fonction de différents facteurs environnementaux tels que l'alimentation, les infections et les toxines. La diversité des souches bactériennes qui constituent le microbiote est essentielle pour assurer une bonne santé. Une altération de la qualité du microbiote peut favoriser l'inflammation locale et augmenter la perméabilité intestinale, ce qui permet à certaines bactéries de passer dans la circulation sanguine et de créer une cascade immunitaire aboutissant à une inflammation qui peut se produire dans différents tissus et notamment le cerveau.

L'inflammation au niveau du cerveau favorise le phénomène de dégénérescence des neurones qui sont les cellules du système nerveux. L'inflammation cérébrale favorise certains symptômes tels que la fatigue, le manque de concentration, les troubles de la mémoire, l'anxiété, la dépression, et d'autres troubles neurologiques. Il est possible d'améliorer le fonctionnement intestinal et cérébral par des protocoles anti-inflammatoires naturels.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.